21ème forum

Commerce et Logistique 4.0 ::: Un Dialogue entre la Science et L'Economie

C’est sous le titre « Un dialogue entre la science et l’économie » que, depuis 2009, le forum Europrofession apporte des impulsions aux « Ressources humaines » à l’ère de la transformation numérique. Qu’elles s’intéressent à la sélection du personnel, à la formation initiale, au perfectionnement professionnel ou à la formation continue, ou encore aux modèles des postes de travail et à leur aménagement, les personnes intéressées se rendent de toute l’Allemagne à l’Académie européenne d’Otzenhausen afin de trouver de nouvelles inspirations et des idées innovantes pour les PME et les grandes entreprises, pour les écoles supérieures et les organismes de recherche, pour les associations, les chambres professionnelles et les partenaires sociaux, et afin d’essayer de « voir plus loin » dans le réseau de l’économie et de la science.

Le 21ème forum s’est déroulé sous le titre « Commerce et logistique 4.0 ». Faisant suite aux questions des « Ressources humaines 4.0 » qui, l’année dernière, se concentraient particulièrement sur la qualification et l’organisation au travail par l’Industrie 4.0 et l’internet des objets, sur les services et sur les données, l’accent a été mis, au cours des discussions en 2018, sur les effets de la numérisation sur les entreprises et le personnel dans les secteurs du commerce et de la logistique.

Comme pratiquement aucun autre aspect avant lui, le numérique fait évoluer ce qui était établi : modèles économiques, circuits de distribution et relations avec la clientèle dans les domaines du commerce et de la logistique. Aussi bien sur le plan national qu’international, ce sont de nouvelles formes de l’économie de plateforme qui font leur entrée en force dans les secteurs du commerce de gros et de la distribution, dans les secteurs intralogistique et interlogistique. En cette époque de transformation numérique, l’achat, la livraison, le transport, l’approvisionnement et le rassemblement de marchandises changent très rapidement sur la base de l’analyse des données ainsi que des méthodes de l’intelligence artificielle. La gig-economy gagne rapidement du terrain, de nouvelles plateformes en ligne agissent en tant qu’intermédiaires entre client et fournisseur, les relations de travail existantes changent et, à l’avenir, de plus en plus de travailleurs indépendants exerceront dans les secteurs du commerce et de la logistique.

Environ 80 participants sont venus à Otzenhausen pour discuter de la conception numérique du développement du personnel et des ressources humaines. Lors de la journée et demi de discussion, dix intervenants ont présenté un large éventail de domaines d’action différents, de modèles pratiques et de solutions innovantes. Des idées commerciales pour l’avenir, des approches disruptives pour le commerce et la logistique en Allemagne, des innovations provenant des entreprises dérivées des écoles supérieures et de la recherche extra universitaire ainsi que le transfert d’expérience et les approches pour le monde numérique de l’économie de plateforme ont été proposés dans le cadre d’un panel regroupant les fondateurs de Startup.